A ceux de Bruxelles, du Mali, de Tunisie….

hommage

9782367321308 prix : 4.80 euros

9782367321308
prix : 4.80 euros

« Et si ça se trouve, il y en a qui ont peur que la peur prenne fin ».  C’est par ces mots d’Eduardo Galeano, journaliste, écrivain, dramaturge uruguayen, que Mia Couto, écrivain mozambicain conclut son intervention en mai 2011, sur le thème de l’instrumentalisation de la peur, lors des Conférences d’Estoril (Lisbonne), sur les défis de la globalisation. Cette conférence était contemporaine de l’intervention d’une force armée internationale en Lybie. Ce texte bref, fort, lucide et plus que jamais d’actualité vient d’être édité par les éditions Chandeigne .. »Murer la peur » . Aux libraires et lecteurs: commandez le, vendez le, achetez le, offrez le….

Publicités
Cet article a été publié dans Accueil. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s