LE DERNIER EVENEMENT de Yoo Eun-Sil (1974-

Yoo Eun-Sil

Yoo Eun-Sil

Yoo Eun-Sil est née en Corée du Sud à Séoul en 1974. Elle est entrée en littérature jeunesse après avoir lu un roman d’Astrid Lindgren, l’auteure de Fifi Brindacier.
Une révélation pour cette jeune Coréenne qui se destinait à une carrière de nutritionniste et qui a tout quitté pour reprendre des cours à l’université et se lancer dans l’écriture.

Yoo Eun-Sil a imaginé Le dernier événement en pensant à sa grand-mère, qui avait prévu une tenue très spéciale pour sa propre cérémonie d’enterrement…Un premier roman publié en collection Medium à l’Ecole des Loisirs en 2014.

L'Ecole des Loisirs (2014) Collection : Médium GF Prix 15€ ISBN 9782211213509

L’Ecole des Loisirs (2014)
Collection : Médium GF
Prix 15€
ISBN 9782211213509

Le grand-père de Yongouk est sur le point de mourir. Vite, le petit-fils tente de prévenir tous les membres de sa famille coréenne. Mais c’est peine perdue : ni Papa, ni Maman, ni Grande Sœur, ni les Tatas ni les Tontons ne se déplaceront. Il faut dire que c’est bien la cinquième fois que Papi se prépare à partir, et tous sont lassés de la « fausse alerte ». Mais ce soir, on dirait bien que c’est sérieux. Et dans la nuit, Papi décède… pour de bon cette fois.

Traitée avec légèreté mais néanmoins avec pudeur, la perte d’un grand-parent est le thème central de ce roman que nous lisons à travers les yeux de Yongouk, petit-fils dévoué. L’auteur nous fait découvrir une culture et un mode de vie inconnus, et évoque les moments d’une journée très particulière : la cérémonie d’enterrement et les rites funéraires en Corée.

Une note de l’auteur à la fin de l’ouvrage vient éclairer la morale du texte (extrait) : « Même si nous n’avons pas tous mené une vie exemplaire, je souhaiterais que nous soyons tous acceptés par les nôtres au moment de notre mort. Je voudrais que chacun puisse comprendre, tel Yongouk qui a si bon coeur, à quel point il est dur ne pas être aimé ».

Une lecture émouvante sur la famille et le deuil. Un roman traduit du Coréen par Catherine Baudry et Sohee Kim.

Publicités
Cet article a été publié dans Corée du Sud, Littérature de Corée, Romans à partir de 12 ans. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s