MONSIEUR PRINTEMPS

Monsieur printemps

Mon tout petit garçon mets ta main dans la mienne,
Allons dans la forêt voir si Monsieur Printemps
Fait fleurir l’aubépine et reverdir le chêne,
Les grands pins le murmurent, il faut croire le vent…

Il est si doux ce soir…C’est que sur son passage
Il a du rencontrer le thym, le romarin,
Tant de petites fleurs oubliées et sauvages
Qui, dans la nuit de mai, naissent au bord des chemins.

Allons près des buissons. La gentille fauvette
Dans le tendre feuillage a bien caché son nid.
Près du petit ruisseau écoute la reinette…
Elle chante sa joie dès qu’approche la nuit.

Au fond de la forêt le coucou se réveille.
Il lance dans le soir son cri malicieux .
Toi, tu le lui renvoies et sans fin t’émerveilles
Que l’oiseau te réponde et se prenne à  ton jeu.

Mon tout petit garçon mets ta main dans la mienne,
Il faut rentrer, déjà  le soleil s’est enfui…
La lune, doucement, veillera sur la plaine,
Le printemps est bien là , les pins n’ont pas menti… !

Publicités
Cet article a été publié dans Accueil. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s