L’IMPOSTEUR de Javier Cercas

Actes Sud Editions (2/09/2015) Collection : Lettres hispaniques Prix 23.50 € ISBN 9782330053079

Actes Sud Editions (2/09/2015)
Collection : Lettres hispaniques
Prix 23.50 €
ISBN 9782330053079

En juin 2005, l’histoire d’un paisible nonagénaire barcelonais fait le tour du monde : Enric Marco, le charismatique président de l’Amicale de Mauthausen, qui pendant des décennies a porté la parole des survivants espagnols de l’Holocauste, n’a jamais connu les camps nazis. Et l’Espagne d’affronter sa plus grande imposture.

Précis et exigeant, Javier Cercas déroule pas à pas la pelote de la vie d’Enric Marco, qu’il a longuement écouté pour en extraire ce récit réel, exploration minutieuse de ces zones grises entre mensonge et vérité, entre héros et escroc. L’auteur alterne éléments biographiques et réflexions sur le pouvoir de la littérature, et sa place face au mensonge,  » sur la fiction qui sauve et la réalité qui tue« .

L’Imposteur mêle documents historiques, réflexions sur le roman , le réel et la société. « Tout grand mensonge a besoin d’un grain de vérité. Marco le savait, c’est un génie du mensonge. « 

Pourquoi cet homme a-t-il menti au sujet du crime le plus atroce de l’histoire de l’humanité ? Pourquoi tout le monde l’a-t-il cru ? Pourquoi son cas trouble-t-il autant ?Voici trois questions essentielles auxquelles le livre tente de répondre.

Ce qui est le plus troublant c’est la fascination qu’exerce Enric Marco parce qu’il est l’hyperbole monstrueuse de tous les hommes, un mélange de réel et de fiction. Il est le miroir de ce que nous sommes profondément. Au fil de la lecture nous comprenons combien cet homme cristallise en lui une somme de complexités qui nous rapproche de lui plus qu’elle ne nous en éloigne. Et c’est à la lecture des dernières pages qu’on mesure jusqu’où est allé l’Imposteur…

A écouter le passionnant entretien avec Javier Cercas  dans l’émission de France  Inter « l’humeur vagabonde ». Javier Cercas y révèle merveilleusement la richesse de ce roman, dans lequel il  poursuit sa réflexion sur ce qu’est la littérature et sur  l’Espagne pendant et après le franquisme.http://www.franceinter.fr/player/reecouter?play=1156351.

Publicités
Cet article a été publié dans Littérature Hispanique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s