IL ETAIT UNE VILLE de Thomas B.Reverdy et FORDETROIT de Alexandre Friedrich : Détroit, ville mythique devenue fantôme

éditions Flamarion prix: 19 € Eans :9782081348219

éditions Flamarion
prix: 19 €
Eans :9782081348219

C’est au milieu de ruines que nous emmène Thomas B. Reverdy, dans son dernier roman. Pas celles d’une cité antique, mais celles, à l’heure d’aujourd’hui,  d’une ville américaine, symbole du capitalisme et de la mondialisation: Détroit, juste  après la crise des subprimes en 2008.  Eugène, jeune ingénieur, y débarque pour  développer un projet dans le secteur de l’automobile, bien entendu. L’illusion ne durera pas longtemps. Il erre dans les bars, y fait des rencontres alors qu’un peu plus loin, des ados  » disparaissent »   de cette ville fantôme. La grand mère de l’un deux fera tout pour le retrouver, croisant un vieux policier désabusé. Les histoires des uns et des autres sont menées en parallèle, sans parfois même se croiser.  Les ruines de Détroit, et du taylorisme défilent sous les yeux du lecteur grâce à la prose évocatrice et poétique de Thomas B. Reverdy. Là où il n’y pas d’avenir, l’enfance n’a plus sa place. Cette enfance  est abandonnée par le monde des adultes qui en vient même à la considérer comme dangereuse. Alors que rien ne semble pouvoir naître de ces ruines, Thomas B Rerverdy nous laisse refermer le livre, contre toute attente,  l’espoir entre nos mains et dans nos coeurs.

Thomas B Rerverdy dit avoir eu l’idée du cadre de ce livre en  feuilletant un livre de photos sur Détroit  » les ruines de Détroit ». Le lecteur cinéphile ne pourra également que penser au merveilleux dernier film de Jim Jarmusch,  « Only lovers left alive ».

Avec » FORDETROIT » publié aux éditions Allia, Alexandre Friedrich s’est également

éditions Allia prix: 6.50 € Ean:9791030400168

éditions Allia
prix: 6.50 €
Ean:9791030400168

emparé de Détroit, ville mythique devenue fantôme pour nous parler de notre monde en déliquescence. Récit tout à la fois d’aventures et documentaire,  l’auteur nous emmène à Détroit visiter cette ville en ruine pour y voir notre futur, et nous faire partager sa réflexion  sociologique, politique et sociale.

Publicités
Cet article a été publié dans Littérature Française. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s