LA MAISON de VINICIUS DE MORAES illustré par AURELIA FRONTY

éditions Rue du Monde prix :7.50 €

éditions Rue du Monde
prix :7.50 €

Ecoutez : https://www.youtube.com/watch?v=HdJm9Wqte1Y.

Vinicius de Moraes, né en 1913, mort à 66 ans, après des vies multiples difficiles à résumer, est l’une des figures les plus marquantes de la culture brésilienne. Diplomate, dramaturge, poète, auteur, compositeur, partenaire artistique de Tom Jobim ou Baden Powell, il est l’auteur de la pièce « Orfeu da Conceição », transposition du mythe d’Orphée dans les favelas, qui pour la première fois fit monter sur scène au Brésil des acteurs noirs.. Mis en musique par Antônio Carlos Jobim, les décors  sont réalisés par le célèbre architecte brésilien Oscar Niemeyer. Cette pièce fut adaptée au cinéma en 1959 sous le titre « Orfeu Negro », réalisé par Marcel Camus, obtenant la palme d’or à Cannes (1959) et l’oscar du meilleur film étranger (1960 ). Le poème ci dessous, fut écrit en 1970 puis mis en musique et devint un classique de la chanson brésilienne pour enfant.

LA MAISON

Il était une petite maison absolument charmante

Mais elle n’avait ni toit ni charpente

 Personne ne pouvait y entrer

 parce que la maison n’avait ni sol ni plancher.

 Personne ne pouvait y dormir dans un hamac,

puisque la maison n’avait aucun mur.

 Personne ne pouvait même y faire pipi ;

Pas le moindre pot ici !

 Mais elle avait été faite avec tellement d’amour,

La maisonnette de la rue des P’tits Nigauds, au Numéro zéro !

 

 

Publicités
Cet article a été publié dans Brésil, Littérature Brésilienne, Poèmes à lire et relire. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s