JE RÊVE LE MONDE, ASSIS SUR UN VIEUX CROCODILE. illustré par Aurélia Fronty

éditions Rue du Monde prix : 18 € Ean : 9782355043567

éditions Rue du Monde
prix : 18 €
Ean : 9782355043567

« Si le crocodile a de grosses dents
C’est parce qu’il doit ressembler à un crocodile,….
Allons vite rêver sur le dos du crocodile
Tout en remuant les fesses
Allons rêver sur le dos du vieux crocodile »
Olivier Salon

Avec humour et tendresse pour ce vieux crocodile, ce poème d’Olivier Salon nous invite à découvrir la nouvelle  anthologie poétique publiée par des éditions Rue du Monde pour le Printemps des poètes. Un enfant perché sur un crocodile nous interpelle sur ce qu’il voit tout autour de la planète et sur les périls qui la menacent. Des poètes d’aujourd’hui lui répondent, s’insurgent, protestent et nous dessinent de belles manières de vivre ensemble.

Publicités
Cet article a été publié dans Poèmes à lire et relire. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s