« Celui qui voyage sans rencontrer l’autre ne voyage pas, il se déplace. » Alexandra David-Neel

A quoi sert de voyager si tu t’emmènes avec toi ? C’est d’âme qu’il faut changer, non de climat. (Sénèque)

Le promeneur possède cet avantage d’interrompre aisément sa route où et quand il veut. Un bouquet de pins, une clairière entrevue, le rebord d’une fontaine lui suggèrent irrésistiblement la volupté de s’asseoir ou de s’allonger contre le doux corps spirituel qu’un livre enferme et qui va l’envelopper, avec l’oeil glissant vers la fin du chapitre. (Jacques Réda).

Que ce soit à pied, en voiture, en train, en vélo, à cheval, à dos d’âne,  les yeux dans le bleu du  ciel, ou tout autour de votre chambre, mais, surtout l’esprit ailleurs,  nous vous souhaitons de bonnes vacances et bon voyage, avec bien entendu un livre dans la poche. Découvrez nos lectures sur le thème du voyage et bien d’autres, pour vous accompagner cet été.


Publicités
Cet article a été publié dans Accueil, Voyage. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s