CE QUE MURMURENT LES COLLINES de Scholastique Mukasonga (1956 –

rwanda3

Editeur : Gallimard (27 mars 2014) Collection : Continents Noirs Langue : Français Prix : 15.90€ ISBN 9782070145386

Scholastique Mukasonga s’attelle depuis son premier livre, « Inyensi ou les cafards« , à l’immense et terrible histoire du génocide rwandais. « Ce que murmurent les collines«  est son cinquième ouvrage.

«La Maritza, c’est ma rivière… » a chanté Sylvie Vartan. Moi qui n’oserai pas chanter, je me contenterai de murmurer : « La Rukarara, c’est ma rivière… » Oui, je suis bien née au bord de la Rukarara, mais je n’en ai aucun souvenir, les souvenirs que j’en ai sont ceux de ma mère et de son inconsolable nostalgie.»

Ainsi commence cette suite de 6 nouvelles rwandaises,  à la fois contes, chroniques villageoises, évocations de figures familières, récits de traditions perdues qui  semblent faire revivre le Rwanda de son enfance, celui de la vie familiale, celui d’avant la catastrophe.

Son premier roman, Notre-Dame du Nil, prix Renaudot 2012 est disponible au format poche depuis février 2014.

Publicités
Cet article a été publié dans Littérature Française, Nouvelles, Rwanda. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s