MONTERIANO d’Edward Morgan Forster (1879 – 1970)

monteriano

Editeur : Le Bruit du temps (15 juin 2012)
Prix 22€
ISBN 9782358730426

Publié en Angleterre en 1905 sous le titre « Where Angels Fear to Tread » puis traduit en français en 1954 par son ami, l’écrivain et critique Charles Mauron, Monteriano est le premier roman d’E.M. Forster.

Forster y explore déjà le thème du voyage initiatique et du choc des cultures : la société anglaise étriquée de Sawston confrontée aux sortilèges d’un petit coin d’Italie, modelé sur la cité toscane de San Gimignano, Monteriano.

Au début du siècle, Lilia, une jeune veuve anglaise refait sa vie en Toscane, au grand dam de sa famille rigoriste, qui vient régulièrement la rappeler à ses devoirs.

L’écrivain évoque avec ironie et esprit la vie intérieure et les désirs de ses personnages.

Extrait : « Le bain du bébé : Miss Abbott, comme toute femme, aimait laver n’importe quoi, a fortiori un objet humain. »

« (Sa propre mère) effrayait Philippe, sans lui inspirer un respect profond. Car sa vie n’avait pas de sens et son fils le voyait. A quoi servaient sa diplomatie, ses mensonges, sa perpétuelle domination? Quelqu’un en était-il meilleur ou plus heureux? En était-elle même, personnellement, plus heureuse? Harriet, avec sa bigoterie aigre et triste, Lilia, avec son avidité au plaisir, étaient encore d’une qualité plus divine que cette machine logique, active et parfaitement inutile. »

Les éditions Le Bruit du temps ont décidé, sur trois ans depuis 2012, la réédition de tous les romans d’E. M. Forster traduits par Mauron, à l’exception de Avec vue sur l’Arno, qui reste publié par les éditions Robert Laffont. Chacune de ces rééditions sera accompagnée d’une présentation critique inédite : Catherine Lanone pour Monteriano, Heddi Kaddour pour Route des Indes (09/2013), Stephen Romer pour Le plus long des voyages (09/2013), etc.

Les romans d’E.M. Forster ne sont actuellement plus disponibles en format poche.

L’Amour en larmes, réalisée en 1991 par Charles Sturridge, est l’adaptation cinématographique de ce roman d’E.M. Forster avec Rupert Graves et Helena Bonham Carter.

Publicités
Cet article a été publié dans Leur Premier Roman, LIttérature Anglo-Américaine, Un livre, un film. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s