MEMOIRE ASSASSINE de Thomas H. Cook (1947-

thomascook

Editeur : Points (2 janvier 2014)
Collection : Points Roman noir
Prix 7.60€
ISBN 13 9782757838563

Mémoire assassine, écrit en 1993, est pour la première fois traduit en France et édité chez Point 2 en août 2011. Il parait aujourd’hui au format poche au Point.

Il n’y a pas de policier dans ce roman, pas de détective … Le personnage principal Steve est un architecte, il a une femme, il a un enfant, il vit dans une belle maison du Connecticut. Steve a perdu sa famille quand il était très jeune. Sa mère, son frère et sa sœur ont été assassinés par son père. Des années plus tard, Steve est devenu à son tour père de famille, et il commence à repenser à son passé à cause d’une femme, Rebecca…

La structure de Mémoire assassine est une succession de plusieurs couches : on en épluche une, puis une autre, puis une autre…  Comme Faulkner, Thomas H.Cook écrit rarement de façon linéaire. Son intrigue fait de nombreux allers-retours dans le temps. L’intérêt ne repose pas uniquement sur l’intrigue, mais aussi sur la façon de raconter cette intrigue.

Extrait : « De cela aussi, je me souvenais : deux hommes assis côte à côte, à l’avant d’une voiture, celui qui est au volant est le plus jeune, le plus petit, et nu-tête ; l’autre porte un feutre gris, respire fort, et fume. C’est le plus âgé qui parle le premier en ôtant ses lunettes à monture d’acier dont il essuie les verres avec un mouchoir blanc tandis qu’il se retourne sur son siège pour me faire face. Avant Rebecca, j’étais incapable de me rappeler ce qu’il m’avait dit alors, ce qui ne m’empêcha pas, au fil des années, d’échafauder toutes sortes de suppositions, répliques sans doute glanées à la télévision ou au cinéma qui ne me semblaient jamais sonner tout à fait juste. »

Avec une dizaine de titres parus dans la collection « Série noire » de Gallimard et 25 romans publiés aux Etats-Unis, Thomas H. Cook est l’un des auteurs les plus reconnus de sa génération. Il a reçu l’Edgar Award en 1996 pour The Chatham School Affair (Au lieu dit Noir Etang) et le Barry Award en 2006 pour Les Feuilles mortes (Folio). Il a 63 ans. Une Interview de Thomas H.Cook tirée des Carnets de Route de François Busnel est disponible en cliquant sur le lien.

Le prochain roman traduit de Thomas H. Cook , « Le dernier message de Sandrine Madison » sortira au Seuil le 27/03/2014.

Publicités
Cet article a été publié dans LIttérature Anglo-Américaine, Littérature policière. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour MEMOIRE ASSASSINE de Thomas H. Cook (1947-

  1. bib37008 dit :

    Merci pour l’info !
    Laissez-vous séduire par cet auteur. Voici quelques titres que j’ai aimé : « Les feuilles mortes », Au lieu-dit Noir Étang », « Les ombres du passé ».
    Un auteur « caméléon », il adapte son style d’écriture à l’époque de l’intrigue, au tempérament des personnages, au sujet traité. J’ai toujours été surprise par chacun des romans évoqués ci-dessus. Une vraie découverte à chaque livre. +++
    Clo

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s