LE RETOUR DE SILAS JONES de Tom Franklin (1966 –

tomfranklin

Editeur : ALBIN MICHEL
Collection : Terres d’AmériquePrix 23.20€
ISBN : 9782226238429

Dans le Mississipi des années 70, tout aurait dû séparer Larry Otts, fils unique d’un couple de Blancs de la classe moyenne, et Silas Jones, élevé par une mère célibataire noire et pauvre. Pourtant, les deux adolescents deviendront amis. Jusqu’à ce qu’une tragédie bouleverse le cours de leurs existences.

Vingt ans plus tard, le jeune Noir revient comme policier dans une petite ville voisine. Larry, qui a repris le garage de son père, mène toujours une existence solitaire et pitoyable. Ils n’ont aucune raison de reprendre contact l’un avec l’autre, mais la disparition d’une jeune fille et la suspicion qui pèse à nouveau sur Larry vont contraindre les deux hommes à se confronter au passé douloureux, enfoui depuis tant d’années.

La question de l’identité, la relation père-fils, le poids du Sud, de sa violence, de la ségrégation, toutes ces problématiques tiennent une large place dans ce roman magnifique où Tom Franklin parvient à captiver et émouvoir le lecteur.

Le roman est construit sur des flash-back qui plongent dans le passé des deux personnages. Et cette histoire simple – une histoire d’amitié trahie – prend peu à peu les dimensions d’une tragédie qui fait remonter tous les démons du vieux Sud, la confrontation des races, l’exploitation de la race noire par la race blanche.

« On était début septembre. Ce matin-là, il se tenait sur la véranda, et il transpirait déjà tandis qu’il contemplait l’herbe luisante de rosée, l’allée boueuse, la clôture de barbelés et, au-delà, le vert détrempé du champ hérissé de chardons, de verges d’or, de sauge des prés et, plus loin encore, à la lisière de la forêt, de chèvrefeuille. Il était à un kilomètre et demi de son voisin le plus proche et à un kilomètre et demi du magasin situé au carrefour, fermé depuis des années. »

« La force d’évocation de sa prose et la rigueur de son imagination me rappelle Faulkner. » Philip Roth

Publicités
Cet article a été publié dans LIttérature Anglo-Américaine. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s