LES PAUVRES GENS de Fedor Mikhaïlovitch Dostoïevski (1821-1881)

pauvresgens

ISBN 9782742733408
7.50 €
Editions Actes Sud
Collection Babel

Makar Dévouchkine et Varenka Dobrossiolova s’écrivent assidûment. Lui est un petit fonctionnaire, elle est sa voisine d’en face, une jeune fille dans le besoin.
Au fil de leur correspondance, composée avec simplicité et spontanéité, se dessine l’affection sincère qui les lie, et qui fera le malheur de l’un d’eux.
Les Pauvres Gens est le premier roman de F.M. Dostoievski paru en 1846.
« Le malheur est une maladie contagieuse ! Les malheureux et les pauvres gens devraient s’éviter les uns les autres, pour ne pas se contaminer encore plus. »
Publicités
En passant | Cet article a été publié dans Leur Premier Roman, Littérature des Pays de l'Est. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s