LE BOUQUINISTE DE MENDEL de Stefan Zweig

BOUQUINISTE DE MENDEL

Editions Sillage
9781091896047
6.50 euros

Quelques années après la première guerre mondiale, le narrateur, surpris par une averse, se réfugie dans le café Gluck à Vienne. Ses souvenirs le rattrapent et lui font revivre sa rencontre avant la guerre, avec un bouquiniste Jacob Mendel, véritable bibliothèque humaine . Les livres, » il ne les lisait pas pour leur sens, ni pour leur contenu, théorique ou fictif. Seuls le titre, le prix, leur format de publication original, suscitaient sa passion« . Dévoré par sa passion des livres, Jacob Mendel ignore le monde qui l’entoure tout en s’y étant fait une place, et méconnait  jusqu’à l’existence de la guerre. Le jour où la police viendra l’arrêter, il ne comprendra pas .

Il est des plaisirs dont il ne faut pas se priver. Celui de lire ou relire Stefan Zweig en fait partie. Dans cette nouvelle écrite en 1929, l’écrivain nous livre une fois de plus tout son talent pour décrire la passion, l’oubli, et les traumatismes laissés par la guerre.

Publicités
En passant | Cet article a été publié dans Littérature en langue allemande, Littérature Etrangère, Nouvelles. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s